Histoire et Patrimoine

 

La Cathédrale de la Montagne

L’Eglise de Saint-Etienne-de-Lugdarès, aussi appelée « cathédrale de la montagne » à cause de sa masse imposante et de sa construction avec alternance de pierres blanches et de pierres volcaniques. Sa réalisation doit beaucoup à Monseigneur J. BOURRET, né à Labro Commune de St-Etienne-de-Lugdarès , Evèque de Rodez et Cardinal de France. Le maître-autel provient de l’abbaye des Chambons.

PAPILLON

Henri Charrière, dit Papillon, est né le 16 novembre 1906 dans une famille d’instituteurs, Joseph et Marie-Louis, installès dès leur mariage à Saint Etienne de Lugdarès. Accusé du meurtre de roland Legrand, qu’il a toujours nié, Papillon est condamné le 28 octobre 1931 aux travux forcés à perpétuité au bagne de Guyane. Seul évadé de Cayenne en 1944, il a été rendu célèbre par son ouvrage autobiographique Papillon, best seller écrit en 1969 et adapté au cinéma avec Steve Mac Queen dans le rôle-titre. Toutes éditions confondues, le livre est vendu à près de 2,5 millions d’exemplaires en France et à plus de 10 millions à l’étranger. Papillon bat un record avec 120 000 exemplaires en moins d’un mois.

Le Sommet des trois seigneurs

Nommé ainsi, car en 1324 après une bataille contre les anglais, les seigneurs de Polignac, de Bourbal de Choisinet et d’Agrain firent graver leurs armes au sommet de la montagne qui porte ce nom.

La bataille des Ubas (extrait de l’oeuvre de Jean-François Martin)

La bête du Gévaudan

Il y a plus de deux siècles et demi, la tranquille bourgade de Saint-Etienne de Lugdares a connu son moment d’histoire. La Bête du Gévaudan avait commis ici son premier crime.

Le 30 juin 1764, Jeanne BOULET, âgée de 14 ans est la première victime déclarée de la Bête. Elle fut attaquée en plein jour alors qu’elle gardait un troupeau de vaches. Son cadavre en partie dévoré fut enterré le 1er juillet 1764.

Le peintre Gérard LATTIER a illustré cette réalité, devenue légendaire et qui a même rejoint le statut de mythe, à travers 43 tableaux qui vous surprendrons par la richesse de leurs détails. Cette œuvre est exposée dans son intégralité dans l’ancienne chapelle du couvent de Saint-Joseph. Elle est visible durant toutes les heures d’ouverture de la Mairie, ou de l’agence postale. Après avoir sommeillé durant trente ans, l’œuvre de Gérard LATTIER vient enfin de trouver son écrin…

Toponymie

  • Abéouradou : point d’eau où le bétail peut s’abreuver
  • Cham : plateau allongé et inculte (Cham Longe)
  • Serre : crête allongée
  • Ventecu : tout en haut (serre de vente cul)
  • Adreyt : versant exposé au sud
  • Avers ou Hubac : versant exposé au Nord